Permis AUTO

Formation permis B

Le permis B permet la conduite de :
- véhicules dont le PTAC (poids total en charge) est inférieur ou égal à 3,5 tonnes,
- véhicules pouvant comporter neuf places assises au plus (siège du conducteur compris).

Epreuve théorique :
Le candidat doit d'abord passer une épreuve théorique générale, le "code". La réussite à cette épreuve lui donne droit à cinq épreuves pratiques, dans un délai maximum de cinq ans.

Epreuve pratique :
Aprés réussite du code, le candidat doit se présenter à l'épreuve pratique du permis de conduire de catégorie B.


permis auto

Permis A
Cette épreuve, d'une durée de 32 minutes, porte sur :
- la préparation et le contrôle technique du véhicule en relation avec la sécurité routière, consistant en la réalisation de vérifications intérieure et extérieure du véhicule,
- la réalisation d'une manoeuvre dont une partie en marche arrière,
- le contrôle des aptitudes et des comportements en circulation (avec un temps minimal de conduite de 25 minutes).

Réussite aux épreuves :
L'inspecteur délivre une attestation provisoire : " le CEPC ". Elle est valable quatre mois, en attendant la délivrance du permis de conduire définitif, mais ne permet pas de conduire à l'étranger.

 

Formation conduite accompagnée

Permis A

Les avantages de la conduite accompagnée

  • Formation conduite accompagnée à partir de 15 ans
  • Une acquisition d’expérience de la conduite certaine et une véritable éducation routière
  • Un passage de l’examen possible à partir de 17 ans et demi
  • Un taux de réussite au permis plus important
  • Une réduction de la période probatoire du permis de conduire à 2 ans au lieu de 3 en formation traditionnelle
  • Une réduction de la prime d’assurance chez de nombreux assureurs
  • Une diminution du risque routier constaté (statistique MACIF) pour les enfants des familles ayant choisi cette formule


La formation initiale comprend :

  • Une évaluation initiale qui permettra d’évaluer le volume et le coût prévisionnel de la formation (il ne peut être inférieur à 20 heures de conduite)
  • Une formation théorique pour comprendre la route, la signalisation, la circulation, les comportements positifs en matière de sécurité routière et réussir l'épreuve théorique générale (ETG) dite épreuve du « code »
  • Une formation pratique intégrant l’apprentissage de la conduite du véhicule, ainsi que différents modules de sécurité routière destinés à renforcer le comportement positif de l’apprenti conducteur


Le déroulement de la formation :

déroulement formation accompagnée

 

Formation en accélérée

 

Présentation du permis en accéléré

Vous avez besoin du permis de conduire, mais peu de temps pour le passer ? Vous voulez profiter d’une période de vacances pour concentrer votre apprentissage sur un laps de temps réduit ? Le stage permis de conduire accéléré est fait pour vous !


Quelles sont les avantages d'une formation rapide au permis B ?

Le stage permis de conduire accéléré présente de nombreux avantages :

  • Une immersion totale sur plusieurs jours consécutifs dans le monde du permis
  • Une formation intense et efficace
  • La présentation la plus rapide aux examens

En effet, une formation rapide pour le permis de conduire permet de concentrer l'apprentissage sur la durée. Le rythme plus soutenu des séances permet d'apprendre le code de la route et la conduite rapidement.

NB : Les délais légaux et incompressibles sont l'enregistrement et le retour de votre dossier par l'administration DDTM. Merci de bien vouloir nous consulter.

 

Formation supervisée

 

La conduite supervisée permet au candidat de plus de 18 ans d’acquérir une expérience complémentaire de conduite et la confiance au volant pour le passage de l’épreuve pratique. Elle augmente les chances de réussite et permet d’apprendre à moindre coût. Cet entraînement à la conduite se déroule avec un accompagnateur.

La conduite supervisée peut être mise en oeuvre dès la conclusion du contrat, en fin de formation initiale ou après échec à l’épreuve de conduite. Le candidat doit avoir réussi le code et l’évaluation de fin de formation initiale (20h mini en ecole de conduite). L’accompagnateur doit être titulaire du permis de conduire au moins cinq ans sans interruption et être âgé de plus de 23 ans.